À la plancha, À la poêle, Apéritifs, Coquillages, Entrées, Je cuisine pour la famille, Je cuisine pour les enfants, Je cuisine vite et bien, Plats, Pour les grandes tablées, Spécial fêtes

Cuisiner la Saint-Jacques et son corail

Cuisiner la Saint-Jacques et son corail

Temps de préparation: 14 minutesTemps de cuisson: 1 minuteTemps total: 15 minutesPortions:4 portions

Description

Avec ou sans corail ?
Dans ce coquillage il y a deux parties. C’est le muscle, c’est-à-dire la noix, qui est considéré comme comme la partie noble. Le corail de couleur orangée est en fait la partie génitale du coquillage. Comme la coquille Saint-Jacques est hermaphrodite, le corail est lui-même constitué de deux parties : une partie mâle blanche alors que la partie orange est la partie femelle. Certains adorent le corail quand d’autres le délaissent, pourtant donc constitué d’une partie mâle blanche et d’une partie femelle orange.
Les noix de Saint-Jacques sont très appréciées pour leur chair riche en fer et peuvent se déguster de mille manières cuites ou crues, avec ou sans leur corail. En effet, même si la noix compte de nombreux adeptes ce n’est pas toujours le cas du corail que certains délaissent. Suivez notre recette pour satisfaire tout le monde, en utilisant le corail pour réaliser une sauce onctueuse qui viendra napper vos noix de Saint-Jacques. Nous vous livrons également une deuxième recette avec uniquement le corail : le tarama de Saint Jacques.

Ingrédients

Instructions

  1. Faites chauffer l’échalote et l’estragon dans une noix de beurre et séparez la noix de son corail. Mixez le corail avec l’échalote, l’ail noir et le lait de coco. Faîtes épaissir cette sauce à feu doux. Saisissez les noix de Saint Jacques 2 minutes par face dans un peu de beurre puis nappez-les de sauce.
Retour à la liste