Astuce

Réussir ses papillotes de poisson

papillotes-poisson

La cuisson en papillote est une des plus légères tout en étant riche en bienfaits naturels. Savoureuse, cette méthode de cuisson à l’étouffée permet de conserver chaque saveur du poisson, elle nécessite très peu de matière grasse et permet à la chair du poisson de s’imprégner de la garniture et conserver tout son moelleux. Idéale quand on est pressé, elle s’accommode également à un grand nombre de poissons : saumon, truite, bar, cabillaud, daurade….

Variez les plaisirs en ajoutant des légumes de saison dans votre papillote pour un repas sain et équilibré.

Des recettes de papillotes il y en a autant que de cuisiniers. Plusieurs contenants sont possibles, le papier aluminium ou le papier sulfurisé sont les principaux utilisés. L’avantage du papier aluminium c’est qu’il s’adapte à un grand nombre de cuissons, sur le grill, au barbecue ou  four. Pour le papier sulfurisé il faut privilégier la cuisson au four mais il résiste très bien à la chaleur.

Il est également possible d’utiliser d’autres contenants qui vont parfumer le poisson comme des feuilles de bananier, des feuilles de vigne, de la pâte filo, ou des feuilles de chou blanchies. Les puristes pourront opter pour le classique sac de cuisson. Quel que soit le contenant choisi, le plus important est de laisser suffisamment d’espace dans la papillote pour la bonne circulation de l’air.

L’un des secrets de la cuisson en papillote c’est qu’il faut impérativement que ce soit bien hermétique. La condensation va créer un jus savoureux grâce à tous les ingrédients contenus dans la papillote. Le poisson et les légumes vont rendre du jus mais pour tous ceux qui ne jurent que par la sauce vous pouvez ajouter un filet d’huile d’olive, du vin blanc, un peu de jus de citron ou encore un peu de lait de coco.

Et pour donner plus de goût, n’oubliez pas d’assaisonner avec des herbes, des épices…